Shopping Cart

📦Livraison Offerte dans le monde📦

comment soulager endométriose

Comment soulager l’endométriose ?

Table des matières

L’endométriose est une maladie caractérisée par un développement des tissus utérins à l’extérieur de l’organe. Il s’agit d’une affection chronique récidivée qui génère de nombreuses douleurs.

Longtemps ignorée, l’endométriose touche des milliers de femmes dans le monde. Elle rend la vie quotidienne difficile et peut entraîner d’importantes complications. Il existe fort heureusement quelques solutions  pour la soulager. 

L’endométriose c'est quoi ?

L’endométriose se décrit comme une présence du tissu rattaché à la muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine. Une fois la maladie contractée, la femme qui en est atteinte, subit des modifications hormonales lors de chaque cycle menstruel.

Cela peut résulter d’une métaplasie, d’une induction métastatique, génétique, immunologique ou encore de cellules souches.

c'est quoi l'endometriose

Comprendre l’endométriose

En période menstruelle, sous l’effet des contractions de l’utérus, une partie du sang est régurgité dans les trompes. Elle se dirige ensuite vers la cavité abdomino-pelvienne, ce qui fait naître des symptômes d’endométriose.

Le sang régurgité contient des cellules endométriales ainsi que des fragments de muqueuse utérine. Ceux-ci au lieu d’être détruit par le système immunitaire vont plutôt s’implanter et proliférer sur des organes comme l’ovaire, la trompe et l’uretère. Ceci est favorisé par les stimulations hormonales ultérieures.

L’endométriose est responsable de plusieurs douleurs pelviennes et peut dans certains cas évoluer vers l’infertilité. 

Les effets de l’endométriose

Les symptômes de l’endométriose ont un véritable impact sur la qualité de vie des personnes affectées. Le retentissement s’observe aussi bien sur la vie personnelle, conjugale, sociale et professionnelle. L’endométriose est une maladie un peu complexe qui ne se développe pas de la même manière chez tout le monde. 

Toutefois, pour éviter toute aggravation potentielle de ladite maladie, il s’avère important d’effectuer un diagnostic très tôt.

Par ailleurs, il existe trois grands types d’endométrioses:

  • l’endométriose superficielle qui implique une présence d’implants ectopiques à la surface du péritoine.
  • l’endométriose ovarienne qui se caractérise par un contenu liquidien de couleur chocolat.
  • l’endométriose pelvienne qui correspond à une infiltration des lésions à plus de 5 mm sous la surface du péritoine. Il peut toucher les ligaments utérosacrés, le cul-de-sac de Douglas, l’intestin, la vessie et les uretères.
règles douloureuses

Les sources de l’endométriose

L’endométriose est une maladie qui touche environ 10% des femmes en âge de procréer. Bien que les femmes adultes en sont la plupart du temps les victimes, il n’est pas rare de voir que des adolescentes soient touchées. 

Origine de l'endométriose

Il existe de nombreuses théories sur l’apparition de l’endométriose. L’une d’elles prône le fait que la maladie touche essentiellement les femmes blanches ou érudites. Les conditions de vie économique et culturelle peuvent avoir un réel impact sur cette maladie.

Selon une autre théorie, l’endométriose serait relative à une prolifération des cellules embryonnaires résiduelles au niveau des voies génitales de l’embryon.

Une dernière théorie se réfère à la migration à distance via des vaisseaux vasculaires et lymphatiques. Les lésions d’endométriose résulteraient dans ce cas de la dispersion des cellules de l’endomètre par la voie sanguine.

La plus grande certitude est que l’environnement endométrial des femmes atteintes de la maladie est différent de celui des femmes saines.

La grossesse face à l’endométriose 

Selon de nombreuses études scientifiques, la grossesse ne permet pas de guérir l’endométriose, mais participe à son amélioration. En raison du bouleversement hormonal, il est possible de constater une reprise des symptômes du mal après l’accouchement. 

grossesse et endométriose

Les solutions pour soulager l’endométriose

Pour calmer la douleur et améliorer la qualité de vie des femmes atteintes par l’endométriose, de nombreuses solutions naturelles sont utilisées. Des traitements classiques sont également optés par de nombreuses femme pour soulager l’endométriose.

Les traitements classiques

Les traitements classiques utilisés pour soulager l’endométriose sont la prescription d’anti-inflammatoires non stéroïdiens et le traitement hormonal. La chirurgie (contraceptive ou radicale) est aussi sollicitée dans certains cas pour sévères.

Il n’existe pas de traitement spécifique contre la maladie de l’endométriose.

Toutefois, les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène et l’aspirine sont recommandés par les professionnels de la santé. Les traitements hormonaux reposent pour la plupart sur des pilules contraceptives ou le stérilet.

Les solutions naturelles

Un ensemble de solutions naturelles existe et peut aussi servir à soulager les douleurs de l’endométriose. Ces dernières peuvent être exclusives ou complémentaires. Il s’agit par exemple de l’acupuncture et de l’ostéopathie. Les femmes atteintes par l’endométriose peuvent aussi opter pour la pratique de yoga et des postures spécifiques.

Il en est de même pour la médecine traditionnelle chinoise et ses techniques comme la moxibustion et le massage aux ventouses. Cette alternative particulièrement efficace contre les douleurs liées aux règles est aussi recommandée pour l’endométriose. C’est aussi le cas du thermalisme, de la phytothérapie et de la réflexologie. 

Il existe également le couple (respiration-méditation) qui permet de réguler les émotions et d’atténuer les douleurs. Les exercices respiratoires comme la sophrologie et la cohérence cardiaque sont réputés comme étant particulièrement bénéfiques et efficaces.

D’autres moyens pour soulager l’endométriose

Un grand nombre de solutions sont disponibles pour calmer les douleurs de l’endométriose. 

Une ceinture chauffante et massante

La chaleur couplé à des massages ou des vibrations donnent d’excellents résultats pour soulager l’endométriose.

Nous avons mise au point une ceinture menstruelle permettant de calmer vos douleurs efficacement. Cliquez ici pour découvrir notre ceinture plus en détails.

Elle allie chaleur et vibrations avec 3 intensités distinctes vous permettant de trouver aisément le réglage qui vous soulage le plus.

Son design et sa légèreté permet un port en toute discrétion ainsi qu’une facilité de mouvement vous laissant ainsi vaquer à vos occupations quotidiennes sans aucun encombrement. 

L’exercice physique

L’activité physique est un bon moyen pour soulager les douleurs face à une maladie chronique. Elle permet d’éviter la rigidification des tissus et la fonte des muscles tout en favorisant la sécrétion régulière d’endorphines.

Les hormones du bien-être réduisent les effets du stress et de l’anxiété. Il n’est pas nécessaire de s’épuiser avec des sports intenses, mais de bouger assez régulièrement et de manière adaptée.

Une alimentation adéquate

Les femmes souffrantes d’endométriose doivent opter pour une « alimentation anti-inflammatoire ». Il leur est recommandé de consommer des fruits et des légumes bio puis de réduire la consommation de certains aliments.

C’est le cas du lait, de la caféine, de la viande rouge, des graisses saturées, du sucre et de l’alcool. Il faudra à contrario privilégier les végétaux, les graines germées, les oléagineux et les épices comme le curcuma.

En outre, les plantes comme le framboisier, l’achillée millefeuille et l’aubier peuvent être aussi consommées pour soulager l’endométriose. Il en est de même pour les huiles essentielles et le gattilier.  

Le mot de la fin

Si vous souffrez d’endométrioses ou soupçonnez être atteinte de cette pathologie, consultez rapidement un médecin.

Par ailleurs, vous pouvez adhérer au site endofrance et contacter des bénévoles pour vous aider. Ils organisent régulièrement des événements sur le sujet et pourront répondre à toutes vos questions.

Derniers Articles Bye-Pain

endométriose ou dysménorrhée

Dysménorrhée ou endométriose ?

🩸L’endométriose comme la dysménorrhée sont des affections qui touchent bon nombre de femmes à travers le monde. Elles sont caractérisées par des règles et crampes douloureuses, mais affectent également l’abdomen et l’organe uretère.

Lire la suite »
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *