Shopping Cart

📦Livraison Offerte dans le monde📦

tout savoir sur les crampes menstruelles

Tout savoir sur les crampes menstruelles

Table des matières

Vous connaissez probablement les crampes menstruelles : des crampes utérines au moment de vos règles, qui sont généralement ressenties dans l’abdomen, le dos ou les cuisses.

Vous pouvez également ressentir des douleurs au milieu de votre cycle, pendant l’ovulation.

Les crampes menstruelles sont très courantes : dans l’application mobile « Clue », environ 3 personnes sur 4 déclarent avoir des crampes juste avant ou pendant leurs règles.

La plupart des personnes remarquent pour la première fois des crampes menstruelles environ 6 mois à un an après avoir eu leurs premières règles. Au début, elles peuvent aller et venir, puis se produire dans tous les cycles ou presque (car l’ovulation est plus fréquente).

Les personnes ressentent généralement leurs crampes juste avant ou au moment où les saignements commencent lors de chaque cycle. Elles durent généralement de 1 à 3 jours.

Elles peuvent commencer par être fortes et s’améliorer au fil des heures, ou aller et venir de façon plus aléatoire. Les crampes peuvent être à peine perceptibles, ou assez douloureuses ou sévères. Une personne sur 10 ressent des niveaux de douleur pouvant affecter ses activités quotidiennes pendant 1 à 3 jours à chaque cycle. Les douleurs modérées à intenses sont plus fréquentes 2 à 3 ans après les premières règles (ménarche) et s’atténuent généralement après 20 ans, ou après une grossesse et un accouchement.

Les crampes menstruelles sévères sont généralement associées à des conditions médicales telles que l’endométriose ou l’adénomyose.

La douleur féminine est souvent négligée et/ou sous traitée par rapport à la présentation de la douleur masculine. Il est fréquent qu’une jeune personne souffrant de douleurs menstruelles sévères n’en parle pas à son médecin.

Lorsqu’il s’agit de crampes menstruelles, il est important de se défendre et de communiquer son niveau de douleur à un professionnel de santé. Il peut être utile de suivre l’évolution de votre douleur à l’aide d’une application, comme Clue.

Se familiariser avec les bases de la douleur liée au cycle menstruel peut vous aider à comprendre si vous devez en parler à votre médecin.

Alors, qu’est-ce qui cause et soulage ces crampes menstruelles ?

Ce qu'il faut savoir

  • Les crampes menstruelles sont très probablement dues à un excès de prostaglandines (des composés libérés par la muqueuse utérine lorsqu’elle se prépare à être éliminée). Elles sont une partie nécessaire du processus, mais en excès, elles provoquent des douleurs.
  • Calmez-vous avec une compresse chaude et un médicament anti-inflammatoire contre la douleur, comme l’ibuprofène. Vous pouvez optez aussi pou une solution plus naturelle comme la ceinture menstruelle Bye Pain
  • Pour la prévention, envisagez un supplément de magnésium. Ce minéral peut être efficace pour atténuer les douleurs menstruelles au fil du temps et réduire la nécessité de recourir à des analgésiques.

Qu'est-ce qui cause les crampes menstruelles ?

Les crampes menstruelles sont très probablement dues à un excès de prostaglandines, des composés semblables à des hormones qui sont libérés par la muqueuse utérine (l’endomètre) lorsqu’elle se prépare à être éliminée.

Les prostaglandines aident l’utérus à se contracter et à se détendre, afin que l’endomètre puisse se détacher et s’écouler hors de votre corps. Elles sont un élément nécessaire du processus, mais en excès, elles provoquent des douleurs si l’utérus se contracte fortement, le flux sanguin est réduit et l’apport d’oxygène au tissu musculaire de l’utérus diminue, ce qui provoque des douleurs.

Pour la plupart des femmes souffrant de crampes menstruelles, on ignore encore ce qui les prédispose à des règles douloureuses.

L’inflammation pourrait jouer un rôle. La production de prostaglandines est liée à l’inflammation, et les tissus enflammés ont tendance à produire davantage de prostaglandines. Il a également été démontré que les personnes souffrant davantage de douleurs menstruelles présentaient des niveaux plus élevés de marqueurs inflammatoires dans le sang, même après ajustement des facteurs liés à l’inflammation chronique, comme l’IMC, le tabagisme et la consommation d’alcool.

L’inflammation a également été liée à l’aggravation d’autres symptômes prémenstruels, notamment les changements d’humeur.

Les personnes sont plus susceptibles d’avoir des règles douloureuses si elles ont des saignements abondants ou longs, si elles ont commencé à avoir des règles tôt dans leur vie ou si leurs règles sont irrégulières.

D’autres facteurs ont été associés aux règles douloureuses, notamment le fait de fumer, d’être mince, d’avoir moins de 30 ans, d’avoir une infection pelvienne et d’être stérilisée.

Des recherches menées par Clue en collaboration avec l’université d’Oxford ont également révélé que les utilisateurs souffrant d’infections sexuellement transmissibles (IST) non diagnostiquées étaient plus susceptibles de ressentir certains symptômes prémenstruels, notamment des crampes, que ceux qui ne souffraient pas d’IST.  

règles douloureuses

Comment soulager mes crampes menstruelles ?

Si vos règles sont abondantes, irrégulières ou extrêmement douloureuses, il peut être important pour votre santé d’essayer de trouver et de traiter la cause de vos irrégularités. D’autres approches pour soulager les crampes menstruelles, comme la contraception hormonale, agissent en empêchant la formation et l’élimination de l’endomètre.

Toutes les méthodes de soulagement des crampes font au moins l’une des choses suivantes :

  • Réduire l’inflammation
  • Limiter la production de prostaglandines
  • Bloquer la douleur
  • Augmenter le flux sanguin utérin
  • Traiter une affection sous-jacente, comme l’endométriose.

Les méthodes que vous pouvez essayer sont les suivantes :

  • Médicaments
  • Chaleur
  • Stimulation nerveuse transcutanée (TENS)
  • Changements de régime alimentaire
  • Supplémentation
  • Soulagement du stress
  • Arrêter de fumer
  • Exercice
  • Sexe
  • Prendre soin de soi

Médicaments pour les crampes menstruelles

Les analgésiques anti-inflammatoires sont un moyen efficace de soulager les douleurs des règles. Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), comme l’ibuprofène, inhibent la production de prostaglandines et l’inflammation.

D’autres types d’analgésiques en vente libre peuvent réduire la douleur, mais ont tendance à être moins efficaces pour traiter les crampes menstruelles. Les AINS sont également utilisés pour réduire les saignements abondants.

Certaines personnes peuvent choisir d’utiliser des contraceptifs hormonaux, comme la pilule ou le stérilet hormonal, pour soulager et prévenir les crampes menstruelles. Les hormones synthétiques contenues dans ces méthodes bloquent l’ovulation et/ou empêchent la croissance et la chute de la paroi utérine. Cela réduit ou élimine l’accumulation de prostaglandines, les contractions musculaires et les crampes qui y sont associées.

Chaleur pour les crampes menstruelles

La chaleur est un moyen très efficace pour soulager les crampes menstruelles. Le ceinture menstruelle Bye Pain propose 3 températures pour vous permettre de choisir celle qui vous conviendra le mieux. 

En plus de la chaleur, vous pouvez associer plusieurs massages et vibration pour un soulagement optimal.

>> Voir plus de détails sur la ceinture menstruelle Bye-pain

Stimulation nerveuse transcutanée et crampes menstruelles

La stimulation nerveuse transcutanée (TENS) est un traitement approuvé pour les crampes menstruelles. Elle utilise un petit appareil qui délivre un courant électrique de faible voltage sur la peau, ce qui permet d’augmenter le seuil de douleur de l’utilisateur et de stimuler la libération des endorphines naturelles du corps.

Le TENS peut également être combiné à d’autres méthodes, comme la ceinture menstruelle et les médicaments.

Régime alimentaire pour les crampes menstruelles

Au fur et à mesure que l’on en apprend davantage sur la relation entre l’inflammation et les crampes menstruelles, il est possible de recommander des régimes alimentaires pour prévenir les crampes.

Jusqu’à présent, cependant, les données sur ce sujet sont limitées mais prometteuses, et il n’existe pas de recommandations cliniques officielles.

Un essai clinique portant sur 33 femmes souffrant de douleurs menstruelles a révélé que les femmes avaient moins de douleurs menstruelles lorsqu’elles suivaient un régime végétarien pauvre en graisses que lorsqu’elles prenaient une pilule de complément alimentaire placebo.

Une enquête menée auprès de 127 étudiants a révélé que ceux qui déclaraient consommer 3 à 4 portions de produits laitiers avaient moins de douleurs menstruelles que ceux qui n’en consommaient pas du tout. Cela est peut-être dû à l’apport en calcium, et peut-être aussi en vitamine D, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires – un essai sur la vitamine D a montré que des doses très élevées étaient nécessaires pour faire une différence, ce que certains praticiens considéreraient comme dangereux.

La carence en magnésium, qui est associée à l’anxiété et au stress, a également été liée à des crampes menstruelles plus intenses.

images

Suppléments pour les crampes menstruelles

Les preuves de l’efficacité des suppléments pour traiter les crampes menstruelles ne sont pas bien établies, mais vous pouvez trouver quelque chose qui vous convient si vous êtes prête à expérimenter.

Avant de prendre un complément, consultez un praticien ayant une formation en nutrition, comme tout médicament, ils peuvent avoir des effets secondaires et interférer d’autres nutriments présents dans le corps.

Voici les compléments alimentaires les plus efficaces contre les douleurs menstruelles :

  • Le gingembre, semble-t-il, pourrait être aussi efficace que les analgésiques courants. Deux examens systématiques du gingembre pour les douleurs menstruelles ont révélé que la racine était probablement plus efficace qu’un placebo pour réduire la douleur. Des essais cliniques menés auprès de plus de 100 étudiants souffrant de crampes menstruelles modérées à sévères ont révélé que la douleur était réduite de manière similaire chez les étudiants prenant du gingembre et chez ceux prenant des AINS comme l’ibuprofène ou l’acide méfénamique. Un groupe a pris des gélules de 250 mg d’extrait de gingembre zintoma, dès le début de leurs règles, puis toutes les 6 heures, jusqu’à ce que leurs douleurs soient soulagées. L’autre groupe a pris 1000 mg de « poudre de rhizome de gingembre » par jour (répartis sur 4X par jour) pendant les trois premiers jours de leurs règles.  

 

  • Le magnésium (et la carence en magnésium) peut jouer un rôle important pour certaines personnes sur la dysménorrhée. Une revue systématique comprenant trois études sur le magnésium a révélé qu’il était efficace pour atténuer les douleurs menstruelles, mieux qu’un placebo, et qu’il pouvait être utile pour limiter le recours aux analgésiques. Le magnésium a peu d’effets secondaires, mais il peut provoquer des selles molles, ce qui peut nécessiter une prise en charge progressive. Les trois études ont utilisé différentes doses de magnésium, vous pouvez donc consulter un praticien pour obtenir une recommandation – Nous vous recommandons de commencer par une prise quotidienne de 300 mg.

 

  • La supplémentation en zinc peut être efficace pour une raison similaire à celle du magnésium, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires. Lors d’un essai contrôlé randomisé portant sur 120 femmes, la durée et la gravité des crampes menstruelles étaient significativement améliorées chez celles qui prenaient du zinc, par rapport à celles qui prenaient un placebo.

 

  • Il a été démontré que la vitamine B1 est efficace pour réduire les douleurs menstruelles. Un vaste essai a révélé que les personnes prenant 100 mg par jour avaient moins de douleurs menstruelles que celles prenant un placebo.

 

  • D’autres compléments alimentaires ont également été étudiés pour leur rôle éventuel dans le soulagement des crampes, comme la vitamine E, la vitamine B6 et de fortes doses de vitamine D, ainsi que l’agnus castus et l’huile de poisson pendant plus de trois mois. Les résultats obtenus jusqu’à présent sont prometteurs, ou mitigés.

Stress et crampes menstruelles

Le soulagement du stress peut contribuer à atténuer les crampes menstruelles chez certaines personnes. Des recherches préliminaires ont révélé que les personnes présentant des niveaux élevés de stress sont deux fois plus susceptibles de déclarer avoir des menstruations douloureuses.

Le stress pendant la phase folliculaire (la première partie du cycle) peut être plus susceptible d’entraîner des menstruations douloureuses que le stress pendant le cycle lutéal (la deuxième partie du cycle, après l’ovulation).

Tabagisme et crampes menstruelles

Les personnes qui fument ont un risque accru de ressentir des crampes menstruelles douloureuses. Ce risque augmente avec le temps, à mesure que la personne continue de fumer.

Exercice et crampes menstruelles

L’exercice peut probablement aider à soulager les crampes, du moins en partie en augmentant le flux sanguin vers l’abdomen. Une méta-analyse récente de 11 essais a révélé que l’exercice, y compris l’exercice aérobie, les étirements et le yoga, est susceptible d’aider à diminuer l’intensité des douleurs menstruelles et peut également en réduire la durée.

L’exercice peut également aider à réduire le stress, qui peut contribuer à la douleur. Si vous faites du yoga, vous pouvez essayer de vous concentrer sur des poses qui étirent et stimulent l’abdomen, comme les poses du cobra, du chat et du poisson.

Crampes sexuelles et menstruelles

Il existe des preuves anecdotiques que le sexe et les orgasmes peuvent aider à soulager les crampes menstruelles.

Les sujets des pionniers de la recherche sur le sexe, Masters et Johnson, ont déclaré avoir recours à la masturbation pour soulager leurs crampes, et une enquête menée auprès de femmes américaines a révélé qu’une sur dix faisait de même.

Si l’exercice et les appareils TENS fonctionnent en partie en libérant des endorphines et en augmentant le flux sanguin, il est plausible que le sexe puisse faire de même. Parmi les autres avantages des rapports sexuels pendant les règles, citons la réduction des risques de grossesse et une lubrification plus naturelle (si vous n’avez pas mis de tampon juste avant).  

Autosoins et crampes menstruelles

Parler de ses crampes avec un parent, un ami ou un professionnel de la santé semble apporter beaucoup de réconfort aux gens. D’autres stratégies d’adaptation sont de rester au lit, de regarder la télévision et d’autres distractions comme des aliments spéciaux, des boissons et de l’exercice.

Demander à un ami ou à un partenaire de confiance de vous faire un massage de l’abdomen ou du dos avec une huile qui sent bon (la lavande, par exemple ?) peut également être utile, voire très agréable.

Vous pouvez également opter pour la ceinture menstruelle Bye-Pain pour profiter de plusieurs modes de massages étudiés pour soulager les crampes menstruelles – Disponible ici 

ceinture menstruelle anti douleur regles douloureuses min

Quel type de douleur menstruelle est "normal" ? Quand dois-je consulter médecin au sujet de mes crampes menstruelles ?

Si vos crampes sont suffisamment fortes pour ne pas être soulagées par un analgésique classique et si elles vous empêchent de travailler, d’étudier ou d’effectuer d’autres activités quotidiennes, il est préférable de consulter un médecin.

Vous devez également le consulter si vos crampes menstruelles sont soudaines ou inhabituellement sévères, ou si elles durent plus de quelques jours.

Des crampes menstruelles sévères ou des douleurs pelviennes chroniques peuvent être le symptôme d’une maladie comme l’endométriose ou l’adénomyose. La douleur ressentie par les personnes atteintes d’endométriose est différente des crampes menstruelles normales.

Il peut être difficile de se défendre contre la douleur, mais cela vous aidera à vous sentir écoutée et à obtenir le traitement dont vous avez besoin.

Derniers Articles Bye-Pain

endométriose ou dysménorrhée

Dysménorrhée ou endométriose ?

🩸L’endométriose comme la dysménorrhée sont des affections qui touchent bon nombre de femmes à travers le monde. Elles sont caractérisées par des règles et crampes douloureuses, mais affectent également l’abdomen et l’organe uretère.

Lire la suite »
comment soulager endométriose

Comment soulager l’endométriose ?

🩸L’endométriose est une maladie caractérisée par un développement des tissus utérins à l’extérieur de l’organe. Il s’agit d’une affection chronique récidivée qui génère de nombreuses douleurs.

Lire la suite »
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *