Shopping Cart

📦Livraison Offerte dans le monde📦

soulager les dysménorrhées

Soulager les dysménorrhées

Table des matières

Les dysménorrhées ou crampes menstruelles sont des douleurs qui se manifestent chez certaines femmes pendant leurs règles. Ces dernières, souvent intenses, causent des douleurs particulièrement invalidantes.

Pouvant être liées à un écoulement de sang, au passage de caillots ou encore à des fibromes utérins, la dysménorrhée est une maladie sérieuse à prendre en considération.

Pour freiner leurs actions, de nombreuses solutions naturelles et pharmaceutiques sont utilisées, nous allons toutes les détailler dans cet article.

Les solutions naturelles pour soulager la dysménorrhée

Le mal de reins, le ventre gonflé et douloureux, les seins tendus sont autant de symptômes observés pendant les règles. La dysménorrhée est décrite comme un ensemble de douleurs pelviennes qui précèdent ou accompagnent les règles.

C’est une cause très fréquente des consultations médicales et dont il faudra parler à son gynécologue et médecin généraliste dès les premiers symptômes ressentis.

Ces spécialistes de la santé sauront mieux conseiller les personnes souffrantes en leur indiquant les traitements appropriés pour soigner la dysménorrhée. Toutefois, il existe quelques solutions naturelles que vous pouvez essayer avant de vous rendre chez un spécialiste.

Faire du sport

sport et dysménorrhée

Pour soulager les douleurs relatives à la dysménorrhée, de nombreuses femmes optent pour une pratique modérée, mais efficace du sport. L’idée de bouger pendant les règles est loin d’être incongrue.

Les activités physiques telles que la marche, les étirements ou encore le yoga atténuent considérablement les douleurs. Elles permettent au corps de mieux s’oxygéner et réactivent la circulation sanguine. 

L’impact direct de cette pratique et que les contractions de l’utérus deviendront moins douloureuses et moins fréquentes.

Toutefois, l’activité physique pour calmer les dysménorrhées s’avère être une solution non adaptée à toutes les femmes. Si vous n’en aviez pas envie, il n’est pas utile de vous forcer, il existe d’autres alternatives disponibles pour vous soulager.

La détente

se détendre pour soulager les crampes menstruelles

Le stress est une situation qui conduit à la libération d’hormones telles que l’adrénaline et la cortisone, lesquelles stimulent la production des prostaglandines.

Pendant les règles, il est important de se détendre et d’avoir une bonne dose de sommeil. Les pratiques comme la méditation intégrées dans son mode de vie favorisent la relaxation et la gestion du stress.

Une bonne alimentation

alimentation règles douloureuses

Une alimentation adaptée permet dans une certaine mesure de limiter la dysménorrhée. Pendant les règles, il est important de réduire la consommation de sucre.

En effet, l’excès d’insuline est un facteur responsable de la production des prostaglandines pro-inflammatoires, lesquelles constituent les principales responsables des douleurs menstruelles.

Toujours en période menstruelle, il faudrait aussi réduire la consommation de café, d’alcool et de viandes rouges.

Vous pouvez cependant opter pour des poissons gras et des aliments riches en omega-3, lesquels sont de bons alliés pour la santé. En outre, une récente étude effectuée par des chercheurs américains et européens a prouvé que le gingembre aiderait à calmer les douleurs menstruelles. 

Les solutions thérapeutiques pour soulager la dysménorrhée

La période des règles est connue comme étant un moment inconfortable pour les femmes. Lorsque celle-ci est accompagnée de douleurs et de crampes pelviennes, la vie quotidienne devient plus difficile.

La bonne nouvelle est qu’il existe une panoplie de solutions pour soulager les dysménorrhées. Il faudra faire un choix en fonction de ses envies et de sa situation personnelle. Vous pouvez à cet effet consulter un médecin traitant qui vous aidera à faire un choix adapté à votre organisme.

L’homéopathie

homéopathie pour soulager les règles douloureuses

L’homéopathie peut être une bonne alternative pour lutter efficacement contre les douleurs menstruelles. Les femmes qui désirent essayer cette solution doivent toutefois consulter un spécialiste pour avoir des indications précises. Chaque symptôme correspond en effet à une posologie spécifique d’homéopathie.

En homéopathie, l’automédication est essentiellement déconseillée. Le risque de prendre un traitement inadapté étant assez élevé, vous pouvez en cherchant à soulager les douleurs, compliquer votre situation.

C’est pour cela qu’il est essentiel de prendre contact avec un spécialiste, lui exposer clairement la situation et suivre efficacement le traitement indiqué.

L'acupuncture

acupuncture contre la dysménorrhée

L’acupuncture a aussi été prouvée comme étant un traitement plutôt efficace pour soulager les douleurs menstruelles. Le traitement ici s’effectue en deuxième partie du cycle sur une échelle de trois mois. Il se compose de deux à quatre aiguilles.

Les piqures ont l’avantage de rééquilibrer le flux d’énergie vitale qui circule dans le corps humain. Elles participent à cet effet à l’atténuation des douleurs menstruelles.

Les solutions cliniques

chirurgie endométriose

La médecine propose également des interventions chirurgicales aux femmes souffrantes de dysménorrhées intenses. 

Parlez-en à votre médecin si aucune des propositions ci-présente ne soulage vos douleurs menstruelles.

Les contraceptifs

contraception

En dehors des traitements par anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS), il existe de nombreuses autres alternatives médicales pour calmer les dysménorrhées. Les AINS sont en effet efficaces chez plusieurs personnes, mais n’agissent pas suffisamment chez d’autres.

Dans ce cas, il est recommandé de consulter son gynécologue qui peut indiquer un autre traitement.

Il peut s’agir de contraceptif oral dont l’intérêt réside dans le fait qu’il affaiblit le flux menstruel et rend moins intenses les contractions utérines. Certaines pilules prises de façon continue permettent aussi de supprimer l’apparition des menstrues et des symptômes qui les accompagnent. Ceci constitue un moyen très pratique pour calmer la dysménorrhée et annihiler ses actions.

Il existe aussi le stérilet qui diffusant de progestérone permet d’obtenir d’excellents résultats sur la dysménorrhée.  

D’autres alternatives pour soulager la dysménorrhée.

Pour calmer les douleurs menstruelles, il faudra également adopter un certain nombre de comportements. Ci-dessous, vous trouverez des méthodes efficaces et rapide à utiliser lors de vos règles douloureuses.

La bouillotte

bouillote pour la dysménorrhée

De nombreuses études scientifiques se sont aussi penchées sur l’efficacité de la bouillotte pour soulager les douleurs menstruelles. 

L’application d’une source de chaleur comme la bouillotte sur le bas ventre est plutôt efficace contre la dysménorrhée. À défaut de cela, il est également possible de prendre un bain chaud ou d’utiliser une ceinture menstruelle.

La ceinture menstruelle

Le ceinture menstruelle permet de soulager la dysménorrhée efficacement en associant chaleur et massages par vibrations.

C’est une alternative à la bouillotte sans ses contraintes puisqu’il n’y a pas besoin de la tenir en place ni de faire bouillir de l’eau pour l’utiliser.

Sa légèreté et sa grande autonomie permet une utilisation facilité et un port en toute discrétion permettant ainsi de continuer à vaquer à ses occupations.

Pour en savoir plus sur la ceinture menstruelle, cliquez-ici.

L’électrostimulation

electrostimulation pour soulager les règles

Cette dernière est un moyen non médicamenteux qui permet également de soulager la dysménorrhée. L’électrostimulation consiste à utiliser un appareil spécifique qui envoie des signaux électriques indolores sur la peau.

Reposant sur le principe antalgique, le dispositif vient court-circuiter les différents relais identifiés de la douleur.

L’inconvénient de cette méthode est qu’elle envoie des décharges électriques et que toutes les femmes ne les tolèrent pas forcément. 

Derniers Articles Bye-Pain

endométriose ou dysménorrhée

Dysménorrhée ou endométriose ?

🩸L’endométriose comme la dysménorrhée sont des affections qui touchent bon nombre de femmes à travers le monde. Elles sont caractérisées par des règles et crampes douloureuses, mais affectent également l’abdomen et l’organe uretère.

Lire la suite »
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *