Shopping Cart

📩Livraison Offerte dans le monde📩

le cycle menstruel des femmes

Le cycle menstruel des femmes

Table des matiĂšres

Tous les mois, les jeunes femmes sont sujettes à des saignements qui peuvent survenir avec ou sans douleur. Cet écoulement sanguin est appelé cycle menstruel car le phénomÚne cyclique est régulier.

Dans cet article, nous allons voir en détail ce qui compose ces cycles menstruels, pourquoi et comment ils ont lieu.

Qu’est-ce qu'un cycle menstruel ?

Le cycle menstruel est un procĂ©dĂ© qui permet au corps des femmes d’ĂȘtre prĂ©parĂ© Ă  recevoir une grossesse chaque mois. Il dĂ©bute le jour oĂč apparaissent les rĂšgles et prend fin le premier jour des menstrues prochaines.

C’est un cycle qui peut ĂȘtre rĂ©gulier comme irrĂ©gulier et sa durĂ©e moyenne est de vingt-huit jours.

Quand parle-t-on de cycle régulier ?

Un cycle est dit « rĂ©gulier » lorsqu’il commence tous les mois Ă  une date prĂ©cise. GĂ©nĂ©ralement de vingt-huit jours, les rĂšgles ont une mĂȘme durĂ©e d’un mois Ă  un autre. Le cycle menstruel peut ĂȘtre de courte ou de longue durĂ©e. Il est appelĂ© cycle long lorsqu’il est supĂ©rieur Ă  trente-cinq jours. Cependant, lorsqu’il est infĂ©rieur ou Ă©gal Ă  vingt et un jours, il s’agit d’un cycle court.

Le cycle n’est plus rĂ©gulier lorsque la durĂ©e des rĂšgles est variable chaque mois.

Quand parle-t-on de cycle irrégulier ?

Le cycle menstruel n’est pas toujours rĂ©gulier et sa durĂ©e peut varier chaque mois. Certaines femmes ont des cycles irrĂ©guliers Ă  cause des facteurs comme l’anxiĂ©tĂ© et la fatigue. L’alimentation a aussi un impact sur la durĂ©e du cycle. Une modification du mode de vie constitue un autre facteur d’irrĂ©gularitĂ© du cycle. Il en est de mĂȘme pour les chocs Ă©motionnels.

En outre, certaines maladies entraĂźnent aussi un dĂ©rĂšglement des rĂšgles pĂ©riodiques. Par contre, d’autres femmes ont des cycles irrĂ©guliers pendant toute leur vie sans que le facteur responsable ne soit dĂ©tectĂ©.

Quelles sont les différentes phases du cycle menstruel ?

L’hypophyse et l’hypothalamus sont des Ă©lĂ©ments du cerveau qui participent au fonctionnement du cycle menstruel. Ces deux structures sĂ©crĂštent des hormones dans le cerveau, et s’associent aux ovaires pour participer aux diffĂ©rentes phases du cycle.

Le métabolisme qui se produit pendant les deux phases (folliculaire et lutéale) est qualifié de cycle ovarien.

rĂšgles douloureuses

La phase folliculaire

Encore appelĂ©e phase prĂ©ovulatoire, elle consiste au dĂ©veloppement d’un ou de plusieurs follicules dans l’ovaire. Les follicules ovariens hĂ©bergent chacun un ovule qui grandit grĂące Ă  l’hormone que sĂ©crĂšte l’hypophyse.

À la fin, un seul follicule arrive Ă  maturitĂ© pour libĂ©rer l’ovule. Pendant cette phase, les ovaires libĂšrent les hormones appelĂ©es ƓstrogĂšnes, produites par les cellules folliculaires.

En cas de fĂ©condation, les ƓstrogĂšnes permettront Ă  l’endomĂštre de s’épaissir pour recevoir l’Ɠuf. De façon progressive, le taux d’ƓstrogĂšne va accroĂźtre dans le sang. Ceci va provoquer une descente brusque de l’hormone appelĂ©e lutĂ©ine. Ainsi, le follicule va rompre pour libĂ©rer l’ovule.

La phase lutĂ©ale 

La phase lutĂ©ale dĂ©bute aprĂšs l’ovulation et se prolonge sur deux semaines. AprĂšs l’ovulation, le follicule se renferme Ă  la phase post-ovulatoire. Les cellules folliculaires restĂ©es Ă  l’intĂ©rieur se dĂ©veloppent et s’imprĂšgnent de la substance appelĂ©e lutĂ©ine.

GrĂące Ă  cette derniĂšre, le follicule ayant permis la libĂ©ration de l’ovule se mĂ©tamorphose et devient le corps jaune.

Le corps jaune produit aussi des ƓstrogĂšnes au cours de la phase lutĂ©ale ainsi qu’une quantitĂ© importante de progestĂ©rone. La persistance de ce dernier dans l’ovaire dĂ©pendra de la gestation. Lorsque l’ovule n’a pas Ă©tĂ© fĂ©condĂ©, le corps jaune ne produit pas de progestĂ©rone.

Les petits vaisseaux de l’endomĂštre s’atrophient en dĂ©tachant la muqueuse, et une nouvelle phase folliculaire reprend vie.

Pourquoi faut-il connaßtre son cycle menstruel ?

Il est prĂ©fĂ©rable pour les jeunes femmes de connaĂźtre leur cycle menstruel. La maĂźtrise de celui-ci permettra de savoir s’il s’agit d’un cycle rĂ©gulier ou irrĂ©gulier et d’avoir une idĂ©e sur la date probable des prochaines rĂšgles.

Cela permet de maximiser ses chances de grossesses ou au contraire de l’Ă©viter.

Comment fonctionne le cycle menstruel ?

Pendant les rĂšgles, il y a formation de la dentelle utĂ©rine par le biais de l’épaississement du muscle utĂ©rin avec des replis. Cette composante a pour rĂŽle de maintenir dans l’utĂ©rus l’Ɠuf provenant de la fĂ©condation de l’ovule. C’est une sorte de « berceau de l’embryon » que prĂ©pare les femmes tous les mois.

AprĂšs l’ovulation, l’ovocyte descend dans les trompes de Fallope pour se diriger vers l’utĂ©rus : on parle de cycle utĂ©rin.

L’ovule n’est fĂ©condable qu’environ 24 heures alors que les spermatozoĂŻdes vivent pendant trois Ă  cinq jours. S’il n’y a pas eu de fĂ©condation Ă  la fin du cycle, la dentelle rompt en entrainant une hĂ©morragie : ce sont les rĂšgles.

Il est possible de savoir si une femme est en phase de rĂšgle via certains symptĂŽmes.

La tempĂ©rature corporelle est en dessous de 370 dĂšs le dĂ©but du cycle et augmente lĂ©gĂšrement le jour de l’ovulation. Dans certains cas, l’ovule n’est pas libĂ©rĂ© pendant l’ovulation. Cet Ă©vĂ©nement est appelĂ© l’anovulation.

Il existe une dĂ©pendance rĂ©ciproque entre le cycle ovarien et le cycle utĂ©rin : ce sont deux cycles synchroniques. GrĂące aux hormones libĂ©rĂ©es dans le sang, le mĂ©canisme de l’ovaire s’impose Ă  celui de l’utĂ©rus.

Comment calculer sa date d'ovulation ?

Le jour d’ovulation est la date Ă  laquelle l’ovulation a lieu. Il s’agit gĂ©nĂ©ralement du 14e jour avant le dĂ©but des rĂšgles suivantes.

La phase d’ovulation se situe entre la phase folliculaire et celle lutĂ©ale. C’est en ce moment que l’ovaire libĂšre l’ovule pour ĂȘtre fĂ©condĂ©. De ce fait, le calcul se fera en retranchant 14 jours Ă  partir de la fin du cycle actuel.

Ainsi, la pĂ©riode suivant le jour d’ovulation est appelĂ©e la pĂ©riode fertile et elle s’étend sur cinq jours. Étant donnĂ© que de nombreux facteurs influencent la durĂ©e du cycle, un intervalle sur la pĂ©riode d’ovulation est gĂ©nĂ©ralement prĂ©vu.

Celui-ci est fixĂ© entre les cinq jours avant l’ovulation et les cinq autres jours aprĂšs le phĂ©nomĂšne. C’est une pĂ©riode favorable pour les personnes dĂ©sireuses de grossesse et dĂ©favorable pour celles qui ne le souhaitent pas.

calculer sa date d'ovulation

Dans quelles conditions les femmes découvrent-elles leurs menstrues ?

GĂ©nĂ©ralement, c’est Ă  l’ñge de la pubertĂ© que commencent les premiĂšres rĂšgles. La pubertĂ© commence Ă  partir de 11ans, et se limite Ă  15ans. C’est d’ailleurs le dĂ©but des menstrues qui marque la pĂ©riode de pubertĂ© chez la jeune fille.

Est-il possible d'avoir les menstrues pendant la grossesse ?

Normalement, quand le cycle menstruel est interrompu, c’est qu’il y a prĂ©sence d’une grossesse. Toutefois, certaines femmes continuent d’avoir leurs menstrues pendant la grossesse. Ces saignements peuvent provenir des lĂ©sions de petits vaisseaux sanguins au moment de la nidation. Le sang dans ce cas est moins abondant et ne dure pas trĂšs longtemps.

Plusieurs causes peuvent justifier l’écoulement du sang pendant la grossesse. Le dĂ©collement du placenta et l’implantation de l’Ɠuf dans la paroi utĂ©rine provoquent un saignement en dĂ©but de grossesse. 

De mĂȘme, les hormones qui contribuent au cycle peuvent crĂ©er une hĂ©morragie. Les saignements de grossesse peuvent causer des fausses couches et des grossesses extra-utĂ©rines.

Quand parler de ménopause ?

Cette Ă©tape survient avec l’Ăąge ( de 45 Ă  55 ans en moyenne). À la mĂ©nopause, l’ovulation prend fin puisque les ovaires ne contiennent plus de follicule. Les ƓstrogĂšnes ne pouvant plus ĂȘtre sĂ©crĂ©tĂ©s, le cycle menstruel s’arrĂȘte. Si pendant un an il y a absence totale de rĂšgles, il y a certainement mĂ©nopause. 

Dans de rares cas, il se peut que certaines femmes atteignent la mĂ©nopause avant 40 ans : il s’agit  alors d’une mĂ©nopause prĂ©coce. Des facteurs comme des antĂ©cĂ©dents familiaux engendrent la mĂ©nopause tardive qui commence aprĂšs 55ans et peut aller jusqu’à 60ans.

Troubles de rÚgle : anomalie du cycle menstruel

Le cycle menstruel subit parfois des modifications et de graves dĂ©rĂšglements. Parmi ces dĂ©rĂšglements se trouve la mĂ©trorragie qui est un saignement prĂ©sent hors pĂ©riode menstruelle et frĂ©quente chez les femmes adultes. Le sang est plus ou moins abondant, et il implique soit l’utĂ©rus ou le vagin. Cette anomalie peut surgir avant ou en pleine pĂ©riode de pubertĂ©.

Elle peut aussi apparaĂźtre pendant la grossesse ou Ă  la mĂ©nopause. Plusieurs Ă©lĂ©ments peuvent ĂȘtre Ă  la base de la mĂ©trorragie. Il y a entre autres la pubertĂ© prĂ©coce et les lĂ©sions vaginales.

Par ailleurs, le kyste folliculaire, le fibrome, l’endomĂ©triose, le stĂ©rilet et la tumeur du placenta sont d’autres causes possibles. Il en est de mĂȘme pour le cancer de l’utĂ©rus et la diminution du volume de la muqueuse utĂ©rine.

Il y a aussi l’amĂ©norrhĂ©e qui se manifeste par l’absence des rĂšgles et qui comprend une phase primaire et une autre secondaire :

  • L’amĂ©norrhĂ©e primaire dĂ©signe l’absence des rĂšgles chez une femme qui n’avait pas eu auparavant de menstruation. Il s’agit ici de l’absence de la venue des menstrues. Une adolescente qui jusqu’à 16 ans n’a pas encore eu ses premiĂšres rĂšgles est susceptible d’ĂȘtre victime de cette anomalie.
  • L’amĂ©norrhĂ©e secondaire est une interruption du cycle menstruel pendant plus de trois mois minimum. Elle atteint les femmes qui ont l’habitude d’avoir leurs rĂšgles.

Ces causes sont entre autres la mĂ©nopause prĂ©coce, le trouble hormonal et l’obĂ©sitĂ©. Le retard de la pubertĂ© et les sĂ©quelles de tuberculose peuvent ĂȘtre aussi responsables de l’amĂ©norrhĂ©e.

Derniers Articles Bye-Pain

endométriose ou dysménorrhée

Dysménorrhée ou endométriose ?

đŸ©žL’endomĂ©triose comme la dysmĂ©norrhĂ©e sont des affections qui touchent bon nombre de femmes Ă  travers le monde. Elles sont caractĂ©risĂ©es par des rĂšgles et crampes douloureuses, mais affectent Ă©galement l’abdomen et l’organe uretĂšre.

Lire la suite »
comment soulager endométriose

Comment soulager l’endomĂ©triose ?

đŸ©žL’endomĂ©triose est une maladie caractĂ©risĂ©e par un dĂ©veloppement des tissus utĂ©rins Ă  l’extĂ©rieur de l’organe. Il s’agit d’une affection chronique rĂ©cidivĂ©e qui gĂ©nĂšre de nombreuses douleurs.

Lire la suite »
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *