Shopping Cart

📦Livraison Offerte dans le monde📦

14 manières stopper regles douloureuses

14 manières de stopper vos règles douloureuses

Table des matières

Plus de la moitié des femmes qui ont leurs règles ressentent des douleurs menstruelles (dysménorrhée) pendant un à deux jours chaque mois. Même si la douleur des règles peut être synonyme de maux de tête ou d’inconfort général, elle est généralement causée par des crampes au niveau de l’utérus.

Les crampes menstruelles surviennent lorsque votre utérus se contracte pour évacuer la muqueuse utérine. Cela peut provoquer des douleurs dans le ventre, le bas du dos, l’aine ou le haut des cuisses.

Nous avons vu précédemment dans quelles circonstances il est utile de consulter un médecin pour des crampes menstruelles. Ici, nous expliquons ce qui peut être à l’origine de vos douleurs menstruelles et nous vous proposons 14 manières que vous pouvez essayer pour y mettre fin.

Quelles sont les causes des douleurs de règles ?

Si vous souffrez de règles douloureuses chroniques, il est naturel de vous demander pourquoi.

  • Vous êtes peut-être la seule femme de votre famille à avoir des crampes sévères ?
  • Peut-être que vos règles douloureuses n’ont commencé qu’à l’âge de vingt ans ?

Quelle que soit votre situation, un médecin peut vous aider à comprendre pourquoi vous avez des crampes douloureuses chaque mois. Voici quelques-unes des causes les plus courantes des règles douloureuses :

- SPM

Également connu sous le nom de syndrome prémenstruel, le SPM touche 90 % des femmes ayant leurs règles. Le SPM commence quelques jours avant le début des règles et se poursuit jusqu’au premier ou deuxième jours des menstruations.

Les médecins pensent que le SPM est dû à une baisse des niveaux d’œstrogène et de progestérone avant le début de chaque période. Le SPM présente de nombreux symptômes, dont la fatigue, l’irritabilité et les crampes menstruelles.

- TDPM

Le trouble dysphorique prémenstruel est une forme plus grave du syndrome prémenstruel qui touche environ 5% des femmes ayant leurs règles.

Les médecins ne sont pas certains des causes du trouble dysphorique prémenstruel, mais les femmes souffrant de stress élevé, de dépression ou ayant des antécédents familiaux de dépression sont plus susceptibles d’en souffrir.

Les symptômes du trouble dysphorique prémenstruel sont similaires à ceux du syndrome prémenstruel, mais plus intenses, notamment des crampes plus douloureuses.

- Fibromes

Les fibromes utérins sont des excroissances bénignes qui peuvent se développer dans la muqueuse utérine. Ils peuvent être si petits qu’il est impossible de les voir à l’œil nu, ou assez gros pour modifier la forme de votre utérus. Ils apparaissent généralement pendant les années de procréation et rétrécissent souvent ou disparaissent complètement après la ménopause.

Les médecins ne peuvent pas savoir avec certitude qui va développer des fibromes utérins, mais certains facteurs peuvent augmenter le risque. Il s’agit notamment de l’âge, de l’ascendance afro-américaine, des antécédents familiaux de fibromes et du surpoids.

Comme les fibromes se développent dans la muqueuse utérine, ils peuvent provoquer des règles abondantes et des crampes menstruelles douloureuses.

- Kystes ovariens

Un kyste est une poche de liquide généralement inoffensive qui se forme dans ou sur votre corps. Les kystes ovariens se développent dans les ovaires, généralement pendant l’ovulation. De nombreuses femmes développent au moins un petit kyste chaque mois qui s’estompe naturellement.

Cependant, certaines femmes ont des kystes ovariens multiples ou de grande taille qui peuvent provoquer des douleurs ou des complications. Dans ces cas, un traitement médical peut être nécessaire pour éliminer ces kystes.

Les kystes ovariens peuvent également être causés par le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Il s’agit d’un déséquilibre hormonal qui entraîne la formation de nombreux petits kystes inoffensifs dans les ovaires. Cela peut entraîner des règles douloureuses, des difficultés à tomber enceinte, une résistance à l’insuline et d’autres problèmes de santé.

Les symptômes du SOPK comprennent des règles irrégulières, une pilosité excessive sur le visage et le corps, une prise de poids, des difficultés à perdre du poids, de l’acné et des cheveux clairsemés sur la tête.

Un médecin peut prescrire des traitements qui aident à gérer les symptômes du SOPK.

- Maladie inflammatoire pelvienne

Lorsque l’utérus et les ovaires sont infectés, on parle de maladie inflammatoire pelvienne (MIP). L’infection commence généralement lorsque des bactéries provenant d’une infection sexuellement transmissible (IST) atteignent les organes reproducteurs.

L’inflammation pelvienne peut également survenir à la suite d’une intervention chirurgicale. Si de nombreuses femmes ne ressentent aucun symptôme de salpingite, pour certaines, elle peut provoquer des règles douloureuses.

- Endométriose

La muqueuse utérine, également appelée endomètre, se développe à l’intérieur de l’utérus. Mais si vous souffrez d’endométriose, votre endomètre se développe à l’extérieur de l’utérus, généralement dans d’autres parties de vos organes reproducteurs comme les ovaires ou les trompes de Fallope.

Lorsque votre corps tente d’éliminer le tissu utérin pendant vos règles, l’endomètre qui se développe à l’extérieur de l’utérus n’a nulle part où aller. Il peut se retrouver piégé dans le corps. Cela peut provoquer des règles douloureuses, des saignements abondants, une irritation et une inflammation.

Heureusement, la plupart des cas d’endométriose peuvent être bien gérés grâce à des médicaments et des procédures médiales.

- Adénomyose

Il s’agit d’une affection traitable dans laquelle l’endomètre se développe dans la paroi musculaire de l’utérus. L’endomètre peut affecter l’ensemble du muscle de l’utérus, mais il affecte généralement un seul endroit.

L’adénomyose est une affection bénigne, mais elle peut provoquer de graves douleurs.

Les médecins ne savent pas exactement ce qui cause l’adénomyose, mais les femmes qui ont eu des enfants ou qui ont subi une opération de l’utérus ont un risque plus élevé de la développer.

règles douloureuses

Comment arrêter les règles douloureuses ?

Avoir des crampes chaque mois peut être aussi frustrant que douloureux. Heureusement, il existe de nombreux remèdes qui peuvent vous aider à soulager les crampes menstruelles.

Il est important de se rappeler que ces techniques ne fonctionneront pas toujours, en particulier pour les affections chroniques, mais elles peuvent soulager les douleurs menstruelles légères à modérées.

Boire plus d'eau

Les ballonnements peuvent causer de l’inconfort et aggraver les douleurs menstruelles. Boire de l’eau peut réduire les ballonnements pendant vos règles douloureuses et atténuer une partie de la douleur qu’ils provoquent.

De plus, boire de l’eau chaude peut augmenter la circulation sanguine dans tout le corps et détendre les muscles. Cela peut atténuer les crampes causées par les contractions utérines.

Déguster des tisanes

Les tisanes ont des propriétés anti-inflammatoires et des composés antispasmodiques qui peuvent réduire les spasmes musculaires de l’utérus à l’origine des crampes.

Boire du thé à la camomille, au fenouil ou au gingembre est un moyen facile et naturel de soulager les crampes de vos règles douloureuses.

De plus, les tisanes peuvent présenter d’autres avantages, comme la réduction du stress et l’aide à l’insomnie.

Manger des aliments anti-inflammatoires

Certains aliments peuvent offrir un soulagement naturel des crampes et ils ont bon goût. Les aliments anti-inflammatoires peuvent favoriser la circulation sanguine et détendre votre utérus.

Essayez de manger des baies, des tomates, des ananas et des épices comme le curcuma, le gingembre ou l’ail. Les légumes verts à feuilles, les amandes, les noix et les poissons gras, comme le saumon, peuvent également contribuer à réduire l’inflammation.

Laisser tomber les friandises

Si un brownie ou des frites peuvent sembler délicieux, les aliments riches en sucre, en graisses et en sel peuvent provoquer des ballonnements et des inflammations, ce qui aggrave les douleurs et les crampes musculaires.

Prenez une banane ou un autre fruit pour combattre les envies de sucre, ou optez pour des noix non salées si vous voulez quelque chose de plus savoureux.

Opter pour le décaféiné

La caféine provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins. Cela peut resserrer votre utérus et rendre les règles plus douloureuses.

Si vous avez besoin de votre dose de café, passez au déca pendant vos règles. Si vous comptez sur la caféine pour combattre la fatigue de la digestion de l’après-midi, prenez une collation riche en protéines ou faites une marche rapide de 10 minutes pour augmenter votre énergie.

Essayer les compléments alimentaires

La vitamine D peut aider votre organisme à absorber le calcium et à réduire l’inflammation. D’autres compléments alimentaires, notamment les oméga-3, la vitamine E et le magnésium, peuvent contribuer à réduire l’inflammation et pourraient même rendre vos règles moins douloureuses.

Pour de meilleurs résultats, prenez des compléments tous les jours, et pas seulement pendant vos règles. De plus, comme certains suppléments interagissent avec des médicaments, demandez conseil à votre médecin avant de prendre quoi que ce soit de nouveau.

Appliquer de la chaleur

Un peu de chaleur peut aider vos muscles à se détendre, améliorer la circulation sanguine et soulager les tensions. Essayez de vous allonger avec une ceinture menstruelle chauffante, de prendre une douche chaude ou de vous détendre dans un bain chaud.

Faire de l'exercice

Si vous souffrez de règles douloureuses, l’exercice est peut-être la dernière chose à laquelle vous pensez !

Pourtant, même un exercice léger libère des endorphines qui vous rendent heureux, réduisent la douleur et détendent les muscles. Quinze minutes de yoga, d’étirements légers ou de marche peuvent suffire pour vous sentir mieux.

Réduire le stress

Le stress peut aggraver les crampes menstruelles. Utilisez des techniques de soulagement du stress comme la méditation, la respiration profonde, le yoga ou votre propre méthode pour soulager le stress.

Si vous ne savez pas comment soulager le stress, essayez l’imagerie guidée. Fermez simplement les yeux, respirez profondément et imaginez un endroit calme et sûr qui a de l’importance pour vous. Restez concentré sur cet espace pendant au moins quelques minutes en respirant lentement et profondément.

La massothérapie

Une étude a révélé que la massothérapie réduisait considérablement les douleurs menstruelles chez les femmes atteintes d’endométriose.

Les massages peuvent réduire les spasmes utérins en détendant l’utérus. Pour gérer plus efficacement les crampes menstruelles, la massothérapie doit se concentrer sur la zone abdominale. Mais un massage complet du corps qui réduit votre stress général peut également contribuer à soulager les crampes menstruelles.

Vous pouvez profiter de différents massages conçus pour calmer les règles avec notre ceinture menstruelle Bye-Pain que vous pouvez découvrir en détail juste ici .

Les médicaments

L’hormone prostaglandine peut provoquer des contractions musculaires et des douleurs. Les médicaments anti-inflammatoires comme l’ibuprofène peuvent apporter un soulagement rapide en réduisant la quantité de prostaglandines dans votre organisme.

Essayer la médecine alternative

Certaines personnes sont soulagées par des pratiques de médecine alternative comme l’acupuncture et l’acupression.

L’acupuncture est une pratique qui stimule le corps en plaçant des aiguilles dans la peau. L’acupression stimule le corps sans aiguilles en exerçant une pression sur certains points du corps.

Ces pratiques peuvent vous aider à vous détendre, à relâcher les tensions musculaires et à améliorer la circulation sanguine dans tout le corps.

Commencer une contraception hormonale

La contraception peut mettre fin aux douleurs des règles si les crampes sont causées par un déséquilibre hormonal. L’équilibrage des taux d’œstrogènes et de progestérone permet de fluidifier la muqueuse utérine afin qu’elle se détache plus facilement.

La contraception hormonale régule également la durée et la fréquence de vos règles. Certaines formes de contraception peuvent soulager complètement les crampes menstruelles en arrêtant complètement les règles. Parlez à votre gynécologue des options de contraception, notamment la pilule, la piqûre contraceptive ou le stérilet hormonal. Vous pourrez alors choisir le type de contraception qui vous convient le mieux.

Si vous avez essayé tous les traitements de cette liste et que vous avez toujours des règles douloureuses, essayez la ceinture menstruelle Bye-pain qui regroupent plusieurs des techniques mentionnées dans cet article.

Ceinture menstruelle Bye-pain

ceinture menstruelle anti douleur regles douloureuses min

La ceinture menstruelle Bye-pain soulage les règles douloureuses de manière efficace et naturelle en alliant chaleur, massage, vibration et infrarouge.

Peu encombrante et facile d’utilisation, elle sera votre meilleure alliée, chaque mois, pour vous aider à soulager vos règles douloureuses.

Vous pouvez la découvrir en détail sur notre page d’accueil.

Derniers Articles Bye-Pain

endométriose ou dysménorrhée

Dysménorrhée ou endométriose ?

🩸L’endométriose comme la dysménorrhée sont des affections qui touchent bon nombre de femmes à travers le monde. Elles sont caractérisées par des règles et crampes douloureuses, mais affectent également l’abdomen et l’organe uretère.

Lire la suite »
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *